Développement personnel

Toutes les émotions sont saines

Cet article t'a plu ? Accède à plus de contenus offerts !

Mais tu ne sais pas trop par où commencer ? Je te propose de faire un test pour trouver la meilleure ressource offerte la plus adaptée à ta situation personnelle. 

Parfois nous avons l’impression que nous n’avons plus le droit de nous montrer en colère quand nous décidons d’adopter la parentalité positive.

Ce qui nous fait d’autant plus culpabiliser quand il nous arrive de l’être.

Je suis certaine que, au moins une fois dans ta vie de parent, tu t’es dit : « je dois prendre sur moi »,« je respire, je reste zen »,« ah oui, je dois lui parler calmement » …



CLICHÉS DE LA PARENTALITÉ POSITIVE

Malheureusement, la parentalité positive traîne quelques clichés comme le fait, entre autre, de devoir parler d’une voix mielleuse à son enfant pour lui dire que nous comprenons pourquoi il est en colère.


Nous pouvons aussi avoir l’impression que la parentalité positive se résume à utiliser des outils alternatifs et une méthode douce pour calmer les tempêtes émotionnelles de nos enfants.


Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.


La parentalité positive va bien au delà de cette simple utilisation d’outils bienveillants.



C’EST QUOI POUR TOI LA PARENTALITÉ POSITIVE ?

Donne moi ta définition en répondant à cet article 😇

Pour moi, c’est le juste équilibre (souvent pas facile à trouver, soyons honnêtes !) entre les besoins de chacun.


C’est donc trouver des compromis pour que les besoins des enfants soient respectés mais ceux des parents aussi, sans priorisation des besoins.


C’est à dire que les besoins des enfants ne sont pas plus importants que ceux des parents, et vice versa.


Alors pourquoi parfois nous nous énervons après nos enfants ? Il y a évidemment des dizaines de réponses possibles.



MAIS IL Y A DEUX CATÉGORIES D’ « ÉNERVEMENT » !

1/ Celui où on finit par péter un câble après s’être contenu de longues minutes. Le comportement de notre enfant n’est pas la cause, ce n’est que le déclencheur. Ce n’est que la goutte d’eau qui fait déborder le vase, car nous sommes fatigués, stressés, épuisés, préoccupés, à bout … Nous avions besoin d’extérioriser ce trop-plein. Ce même comportement de notre enfant, à un autre moment, n’aurait pas causé la même réaction de notre part.


2/ Celui où on se sent démuni face à un comportement que l’on estime inadapté de notre enfant. Nous sommes alors envahis par des émotions et des pensées négatives (qui parfois, bien souvent, nous renvoient à nos blessures d’enfant), comme « il ne m’écoute pas », « je n’ai aucune autorité », « il n’en fait qu’à sa tête » …


L’important sera donc d’identifier dans quelle catégorie d’énervement tu te situes. Identifier l’origine et la cause de l’énervement te permettra de trouver des solutions plus facilement.


Par exemple, s’il s’agit du cas n°1, tu vas plutôt essayer de trouver des astuces pour décompresser, pour te permettre de te recentrer avant d’intervenir, comme faire du sport, respirer, aller t’isoler 5 minutes, faire une sortie entre amis …


Et dans le cas n°2, il faudra plutôt faire un travail de fond pour reprogrammer toutes tes pensées négatives en positives. Je peux t’accompagner pour cela.


Une chose est certaine, c’est que peu importe qu’il s’agisse du cas n°1 ou n°2, notre colère ne doit jamais être dirigée contre quelqu’un. Nous avons parfaitement le droit d’être énervé et de l’exprimer. Nous autoriser à être en colère et frustré nous permettra également de mieux accueillir la colère et la frustration de nos enfants et de notre entourage.


Toutes les émotions sont donc saines et doivent être entendues et prises en compte.



MONTRONS L’EXEMPLE

Montrons à nos enfants comment réagir, comment nous gérons nous mêmes nos émotions.
Agissons de la manière dont nous aimerions qu’ils réagissent.

« Ce ne sont pas les grands discours de morale qui transmettent ses valeurs à l’enfant, mais ce que sont et font les adultes », Catherine Gueguen.

J’attend ta définition de la parentalité positive en commentaire !



Pour te faire accompagner sur le chemin de la parentalité positive, retrouve ici tous les formations et accompagnements : https://lequation-familiale.com/ateliers-accompagnement/

Tu devrais aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.