0
Communication & Coopération

Comment solliciter la coopération chez nos enfants ?

Bienvenue sur L'Équation Familiale

Si tu es nouveau ici, ou si ce n’est pas déjà fait, tu voudras sans doute rejoindre le Groupe Facebook Privé pour retrouver la sérénité et l’harmonie dans ta famille. Alors si tu partages les valeurs de la parentalité positive, rejoins-nous !

Ton enfant te dit « non » pour tout et n’importe quoi ?

Quoi que tu lui proposes c’est « non » ?

Il ne t’écoute pas quand tu lui demandes quelque chose ?



PETIT RAPPEL :

Dans un précédent post, je te parlais de cette phase d’affirmation de soi, à l’âge d’environ 2 – 3 ans.


Je te disais aussi qu’il a BESOIN de TOI pour l’accompagner dans la découverte de ses capacités et de ses nouvelles compétences, de son identité et de sa personnalité.



NOTION DE TEMPS

Dans cet exemple, il y a aussi la notion de temps. C’est à dire que si tu sais pertinemment que ton enfant est dans cette phase où il veut absolument TOUT faire tout seul et que ça prend un temps DINGUEEEE.


Anticipe-le au maximum et prévois de la marge pour qu’il puisse prendre le temps d’augmenter sa confiance en lui, de développer son autonomie, sans que ça te stresse parce que vous allez être en retard.


Plus tu proposes à ton enfant de faire des choses seul, plus il se sent valorisé, fier de lui, mais surtout compris dans son désir de grandir et d’autonomie.
Donc cette phase d’affirmation de soi passe par la reconnaissance et l’acceptation que notre enfant devient « grand ».



DERNIER POINT À MÉDITER !

Notre propre rapport au « non ».

Dis-tu beaucoup « non » ?


Nous sommes leur exemple, leur modèle. Si tu veux faire cesser un comportement, une action, peut être essaye de remplacer le « non » par « stop » ou « attention ».



UNE DERNIÈRE PISTE BONUS !

Ne prend pas le « non » de ton enfant comme une provocation ou comme une mise au défi de celui qui aura le dernier mot. Ne rentre pas dans ce jeu, dans ce combat. C’est épuisant !
Ce n’est pas contre toi, il ne défie pas ton autorité, il cherche à se construire grâce à toi.


Si tu es en plein dans cette période avec ton enfant et que c’est vraiment compliqué à gérer au quotidien, que tu as l’impression qu’il te pousse à bout ou qu’il te cherche.


Si tu veux passer cette phase avec plus de douceur et la vivre plus sereinement.
Je vais te donner quelques pistes pour atténuer ou, en tout cas, pour :


VIVRE PLUS SEREINEMENT CETTE PÉRIODE SENSIBLE.

La première chose primordiale à réfléchir :


⏩ Veux-tu que ton enfant t’obéisse ou bien qu’il coopère ?


Le résultat attendu sera exactement le même : ton enfant va faire ce que tu lui demandes.

Mais la manière va différer. Si un enfant obéit, c’est qu’il se soumet à l’autorité parentale.

Toutes les pistes que je vais te donner par la suite n’ont pas pour but de soumettre l’enfant, mais vont plutôt chercher sa coopération.


La coopération sous-entend donc que ton enfant comprend les règles (et oui, il y a des règles dans l’Éducation Positive !!) et qu’ils les acceptent.


Je vais te proposer des pistes à travers un exemple pour que ce soit plus parlant et plus concret.

– « Mets tes chaussures, s’il te plaît ».
– « NOOON, veux pas ».
– « Dépêche toi de mettre tes chaussures, on va être en retard ».


La formulation a une importance capitale.


L’ordre (« mets tes chaussures ») n’offre que deux possibilités de réponse : l’acceptation (il met ses chaussures) ou le refus (il ne le fait pas).


Donc ton job dans ces situations, ça va être de modifier ta phrase (mais pas de modifier ton attente : il met ses chaussures) et ton attitude pour que la réaction de ton enfant se modifie elle aussi.



PLUSIEURS SOLUTIONS POSSIBLES (ELLES SONT CUMULABLES !!) :

  • Le Choix Limité / Les Questions Ouvertes : « tu veux que je t’aide à mettre tes chaussures ou bien tu le fais seul ? ». Dans les deux cas, les chaussures seront mises !
  • La Projection : Tu peux lui raconter où vous partez, ce que vous allez faire, ce qui est intéressant pour lui et ce qu’il va gagner à mettre ses chaussures. « On va partir voir Mamie (celle qu’il adore !) pour goûter et tu pourras jouer à ce jeu (celui qu’il voulait absolument). Vite, vite, on met les chaussures pour la retrouver au plus vite ! »


Je te laisse expérimenter tout ça



Pour te faire accompagner sur le chemin de la parentalité positive, retrouve ici tous les formations et accompagnements : https://lequation-familiale.com/ateliers-accompagnement/

Tu devrais aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consequat. Praesent tristique id, quis suscipit justo Nullam fringilla

Tu pars déjà ?

Si tu veux des réponses à chacune de tes questions pour retrouver l’harmonie dans ta famille, mais aussi faire partie de la communauté de tous ces parents qui partagent les mêmes valeurs de parentalité positive, rejoins-moi sur le Groupe FB Privé > Retrouve l’Harmonie dans ta Famille.